Accueil > Communiqués > Nationaux > Postes sensibles à la place Vendôme : « sales gueules », (...)

Postes sensibles à la place Vendôme : « sales gueules », s’abstenir !

mardi 26 octobre 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 31.4 ko
Document imprimable et téléchargeable

Le 2 décembre 2008, la charte pour la promotion de l’égalité dans la fonction publique a été signée par la fonction publique et le président de la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité).

Le statut général des fonctionnaires est conçu pour garantir l’égalité de traitement des agents dans tous les actes de la carrière. Mais, dans la pratique, des progrès restent à faire.

Aussi cette charte est un document pour agir et non une simple déclaration de bons principes.

La CGT pénitentiaire demande à l’administration pénitentiaire de se saisir de cette charte et d’agir ou de réagir aux divers mécanismes qui peuvent entraîner des discriminations à l’égard de certains publics.

En l’espèce, la CGT pénitentiaire demande à l’administration de modifier les modalités de recrutement des postes pour la sécurisation de la place Vendôme. En effet, en plus des multiples audiences auxquelles seront conviés les postulants, une photo d’identité doit accompagner une lettre de motivation.

La CGT pénitentiaire se questionne sur la raison de cette demande …

- S’agirait-il d’un premier fichage ?
- Faut-il une ‘tête’ particulière pour accueillir et orienter les visiteurs, pour faciliter l’accès et la sortie des autorités ministérielles, pour réaliser les rondes sur le site, … ?
- Serait ce un moyen d’exclure des personnels en fonction de l’apparence physique ou d’autres critères ?

Comme le rappelle la charte pour la promotion de l’égalité dans la fonction publique, l’article 6 de la constitution précise : « Tous les citoyens, étant égaux aux yeux de la loi, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leur vertu et de leurs talents.  »

La CGT pénitentiaire, très attachée à l’égalité et la lutte contre toutes les discriminations, exige le retrait de ces nouvelles pratiques de recrutement.

La CGT pénitentiaire revendique une politique active pour prévenir, lutter contre les discriminations et assurer la promotion de l’égalité dans le recrutement et le déroulé de carrière.

Dans ce sens, la CGT pénitentiaire propose la mise en place d’une cellule ou autre dispositif au sein de l’administration centrale où syndicats et administrations veilleraient au respect de la charte, mettraient en place les outils nécessaires pour identifier les sources de discriminations, pour vérifier l’objectivité des décisions, pour accompagner les victimes de discriminations…..

Montreuil, le 26 octobre 2010

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page