Accueil > Communiqués > Nationaux > Pour quelques euros de plus....

Pour quelques euros de plus....

jeudi 15 janvier 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Les grilles indiciaires du corps d’encadrement et d’application (CEA) du personnel de surveillance ont été revalorisées de quelques points d’indices par échelon au 1er janvier 2015.
Cette revalorisation fait suite à la réforme statutaire ayant eu lieu en 2013, réforme qui n’a pas été signée par la CGT, rappelons-le, parce que, entre autre, la revalorisation indiciaire était bien en deçà de ce que l’on revendiquait. Nous proposions que les personnels du CEA passent en catégorie B et demandions la fusion des grades Surveillant et Brigadier ainsi que Premiers Surveillants et Majors.

L’un des effets pervers de cette réforme et du faible gain indiciaire est le suivant :

• Un surveillant brigadier, au 6ème et dernier échelon de son grade, est rémunéré désormais à l’indice majoré 472. Afin de bénéficier de la prestation repas au mess ou dans un restaurant administratif, subvention qui s’élève à 1,22€ en 2015, il ne faut pas dépasser l’indice majoré 466 (indice brut 548). Désormais, un brigadier au 6ème et dernier échelon ne pourra plus bénéficier de cette réduction du prix du repas de 1,22€ ! Pour un agent qui mange tous les jours au mess, la revalorisation indemnitaire est quasi complètement absorbée par la hausse de son prix du repas !

Encore une preuve que cette réforme indemnitaire et statutaire n’est pas suffisante pour garantir une vraie revalorisation financière.

La CGT le réaffirme, ce n’est pas d’une « réformette » dont les personnels ont besoin mais d’une vraie réforme accompagnée de gains indiciaires conséquents. Le point d’indice est gelé depuis 2010, la perte de pouvoir d’achat continue à se creuser, il n’y a qu’à regarder le nombre important de personnels de surveillance ayant perçu la prime dite GIPA (garantie individuelle de pouvoir d’achat) en fin 2014 !

Montreuil, le 15 janvier 2015

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page