Accueil > Communiqués > Nationaux > Pour quelques points indiciaires de plus.... (...)

Pour quelques points indiciaires de plus.... !

jeudi 18 mai 2017  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le fameux parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR) continue à en décevoir plus d’un tant l’arnaque est grossière !

Rappelons que la CGT a rejeté ce protocole d’accord au niveau fonction publique comme au niveau du ministère de la justice et de l’administration pénitentiaire.

Après nous avoir arnaqué avec le transfert primes/points : donner d’un côté pour reprendre de l’autre avec comme résultat des miettes en bas de la fiche de paye, voici la surprise du chef pour les années suivantes jusqu’en 2020.

Le décret numéro 2017-1009 du 10 mai 2017 modifiant les statuts particuliers de divers corps de l’administration pénitentiaire est paru.
A compter du 1er janvier 2018, la durée dans les échelons 8, 9, 10 et 11 du grade de surveillant passeront de deux ans auparavant à deux ans et six mois !
Le cinquième échelon de brigadier aura une durée de deux ans et six mois au
lieu de deux ans auparavant !

Et ce recul social pour quel bénéfice ? : une poignée de points d’indices
supplémentaires, autant dire peanuts !

Mais au fait, qui a pu voter pour ce protocole minable dans l’administration
pénitentiaire ? Ah oui, toujours les mêmes, l’UFAP UNSa JUSTICE, syndicat
majoritaire responsable de la misère des personnels de base !

Alors que dans d’autres corps, comme les personnels d’insertion et probation, grâce à une mobilisation exemplaire, de grandes avancées indemnitaires et statutaires ont été obtenues avec notamment l’accès à la catégorie A et des revalorisations indiciaires conséquentes : Entre 30 et 50 points d’indice supplémentaires selon le grade soit entre 140 et 240 euros bruts mensuels !

Ah oui, petite différence, chez les personnels d’insertion et de probation, c’est la CGT qui est majoritaire : A méditer...

Montreuil, le 17 mai 2017.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page