Accueil > Communiqués > Nationaux > Prise d’otage à la MC Saint Maur : Un dénouement heureux (...)

Prise d’otage à la MC Saint Maur : Un dénouement heureux !

vendredi 27 mars 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Hier, vers 16h45, une prise d’otage était en cours à la Maison Centrale de St Maur, dans l’Indre.
Deux détenus, le premier connu pour des faits similaires par le passé et le second, atteint de lourds problèmes psychiatriques ont séquestré un collègue surveillant dans son bureau. Leurs revendications étaient assez floues. Les ERIS ont été envoyées sur place et le RAID était en en alerte. Après de nombreuses heures de négociations, notre collègue surveillant fut libéré tardivement dans la soirée. Fort heureusement, il s’en sort sain et sauf physiquement, mais nul doute que le traumatisme psychologique sera lui, bel et bien présent encore pour longtemps.

Une cellule psychologique a été mise en place par l’administration afin de prendre en charge immédiatement la victime et sa famille.
La CGT pénitentiaire réitère tout son soutien au collègue pris en otage, à sa famille ainsi qu’au personnel de la maison centrale de St Maur qui assurent au mieux leurs missions dans des conditions de travail pourtant très difficiles.
Cet évènement met une fois de plus en relief, les difficultés que rencontrent les personnels de surveillance dans l’exercice de leurs missions.
Cela nous rappelle immédiatement que nous faisons un métier à haut risque et que, le manque d’effectif, les heures supplémentaires et le rythme infernal des personnels mettent souvent en péril la sécurité des établissements et du personnel pénitentiaire. Il est temps que l’administration pénitentiaire, le ministère de la justice et les pouvoirs publics se réveillent : Nous ne passerons pas éternellement au travers des gouttes et nous craignons tôt ou tard une fin moins heureuse.

Il ne suffit pas pour l’administration d’être solidaire dans de tels moments : elle doit nous donner les moyens de la sécurisation de nos pratiques professionnels ! Il est impératif de mettre fin à cette politique de casse du service public pénitentiaire.

Il est impossible de travailler et d’évoluer correctement dans les conditions actuelles !

La CGT Pénitentiaire ne cessera de revendiquer auprès de l’administration des moyens humains supplémentaires permettant des conditions dignes de travail et une plus grande sécurité au sein des établissements. Il est urgent d’apporter des réponses sérieuses et concrètes à toutes les problématiques des prisons françaises. C’est la vie des personnels qui est en jeu !!

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page