Accueil > Communiqués > Nationaux > Prise d’otage au CP Nancy

Prise d’otage au CP Nancy

lundi 8 septembre 2014  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis 13h15, une prise d’otage avait lieu au centre pénitentiaire de Nancy.

Un détenu avait pris en otage, dans sa cellule, un surveillant en fonction dans cet établissement.

Il souhaitait la restitution de son téléphone saisi lors d’une fouille de cellule dans la matinée.

Les ERIS étaient sur place. Ils ont pu mettre fin à cette prise d’otage.

La CGT Pénitentiaire a suivi ce dramatique événement et se soulage du dénouement positif de cet incident.

Une fois de plus, cette prise d’otage nous montre les difficultés rencontrées par les personnels pénitentiaires dans l’exécution de leurs missions.

La CGT Pénitentiaire l’écrivait récemment. Le manque d’effectif s’accroit, les heures supplémentaires se multiplient et les postes sont découverts. La sécurité des établissements ne peut être assurée dans de telles conditions.

Il est temps de renforcer les moyens humains au sein de nos structures via un recrutement massif permettant la remise à jour des organigrammes de référence.

La CGT Pénitentiaire apporte tous son soutien et sa solidarité au collègue pris en otage, sa famille, comme aux agents du CP de Nancy.

La CGT Pénitentiaire sait, que dans ce cas là, le traumatisme subi est particulièrement important. Aussi, nous demandons la mise en place d’une cellule de prise en charge psychologique pour l’ensemble des personnels de Nancy.

La CGT Pénitentiaire se battra toujours aux cotés des personnels afin d’obtenir de meilleures conditions de travail et de vie, afin que leurs métiers soient reconnus et respectés.

Montreuil, le 8 Septembre 2014

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page