Accueil > Communiqués > Nationaux > Prise d’otage au CPSF : Nous ne passerons pas (...)

Prise d’otage au CPSF : Nous ne passerons pas éternellement au travers des gouttes !..

dimanche 1er mai 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Une prise d’otage a eu lieu, ce jour, au Centre pénitentiaire Sud Francilien. Lors de la remontée des promenades, trois détenus armés d’un poinçon ont pris en otage un surveillant à l’intérieur d’une cellule du Quartier Maison Centrale. Ce calvaire aura duré plusieurs heures avant que le RAID réussisse à convaincre les trois preneurs d’otages de se rendre.

Fort heureusement, notre collègue s’en sort sain et sauf physiquement, mais nul doute que le traumatisme psychologique sera lui bel et bien présent encore longtemps.

La CGT Pénitentiaire apporte tout son soutien et sa solidarité au collègue victime de cette prise d’otage, et à l’ensemble des personnels du Centre Pénitentiaire Sud Francilien.

Ce n’est pas la première fois que les personnels de cet établissement subissent ce genre de mésaventure et nous savons pertinemment que ces incidents sont porteurs de forts traumatismes

La CGT Pénitentiaire exige que la prise en charge des victimes soit réelle et efficace.
Ces évènements graves et traumatisants pour les personnels captifs mettent, une fois de plus, en exergue les difficultés que rencontrent les personnels de surveillance au quotidien dans l’exercice de leurs missions.

Les Maisons Centrales (ou Quartier Maison Centrale), établissements où les détenus sont condamnés à de longues peines, sont des détentions très difficiles où le risque de graves incidents peut être fatal. Il est donc primordial que l’administration mette en place tous les moyens possibles afin que nos collègues surveillants puissent travailler en toute sécurité.

La sécurité des personnels pénitentiaires n’a pas de prix !..

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page