Accueil > Communiqués > Nationaux > Proratisation des RTT et des Compensateurs : Notre (...)

Proratisation des RTT et des Compensateurs : Notre administration se gave !!!!

vendredi 22 mai 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

On pensait que les personnels avait tout vu ou tout entendu après le plan de maîtrise des heures supplémentaires de la DAP mais voici que depuis le 01 janvier 2015, notre Administration applique sans vergogne la proratisation des congés. Ce dispositif concerne les jours de Congés Compensateurs de Sujétions Particulières (COSP) et les congés Réduction du Temps de Travail (RTT). Certes, c’est une disposition Fonction Publique mais il n’en demeure pas moins que notre Administration bafoue certaines règles et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ne sont pas instruites en faveur des personnels.
En effet, la circulaire du 18 janvier 2012 de la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) détaille les modalités d’acquisition de jours ARTT et de leur réduction en cas d’absence pour raison de santé. La circulaire du 01 janvier 2002 est la référence pour l’aménagement et la réduction du temps de travail au sein des services déconcentrés de l’Administration Pénitentiaire et précise de manière forfaitaire le nombre de jours que bénéficie un personnel selon son corps d’appartenance au sein de notre administration.

Il semble judicieux de dire que les congés des personnels ne sont pas identifiés comme cela dans le logiciel « Origine ». Car le problème, il est bien là avec ce logiciel qui est sensé réglementer l’organisation et le fonctionnement du temps de travail. « Origine » est tout de même manipuler par la DAP qui dicte ce qui doit être paramétré dans ce logiciel. Ces paramétrages vont volontairement en défaveur des personnels. Par exemple, un agent qui cumule 15 jours de Congés Maladie Ordinaire (CMO), notre Administration va lui retirer 1 COSP ou RTT alors que la réglementation Fonction Publique ne retire aucun COSP ou RTT. L’histoire ne s’arrête pas là puisque la DAP proratise également les jours de CET, Congés Annuels acquis et épargnés par les personnels. Le Compte Epargne Temps qui est déjà un vrai casse-tête et dont la DAP s’en lave les mains en laissant les Directions Locales et les Organisations Professionnelles se débrouiller pour son application. Cerise sur le gâteau, les personnels victimes d’un accident de travail (agressions, blessures sur intervention, etc….) se voient également proratisés leurs congés. Mais jusqu’où ira-t-on ??? Les personnels paient actuellement l’incurie de l’Administration, comme si cela ne suffisait pas, voici qu’elle « escroque » ses propres agents.

L’informatique a ses limites, la bêtise aussi, les personnels n’ont pas à subir « Origine » et encore moins les coups de bâtons incessants de notre Administration

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page