Accueil > Communiqués > Nationaux > Ras-le –bol des personnels de Condé sur Sarthe (...)

Ras-le –bol des personnels de Condé sur Sarthe !!!

jeudi 3 octobre 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin 6h45, Quatre-vingts surveillants du centre pénitentiaire de Condé sur Sarthe sont devant les portes de leur établissement à l’initiative d’une intersyndicale.

Depuis son ouverture il est à déplorer une multiplication d’agressions pour les dernières en date trois agressions graves en six jours et cinq agents blessés. Les personnels en ont ras-le-bol.

La CGT Pénitentiaire n’a eu de cesse d’alerter la Ministre ainsi que la direction de l’Administration Pénitentiaire sur l’ouverture de cet établissement.

Ben voilà où nous en sommes aujourd’hui !!! Certains agents de cet établissement n’attendent qu’une chose : leur départ de cet établissement.

La CGT Pénitentiaire soutient totalement les collègues en lutte. Cette action rejoint celles récentes d’autres établissements sur le territoire. Le malaise est partout.

La CGT Pénitentiaire exige que les revendications de nos collègues de Condé soient prises en compte et surtout que des réponses soient apportées rapidement sur :

• Un seul régime de détention

• Un établissement dit « de rupture » ayant pour but de recadrer les profils les plus difficiles de France

• Un temps de passage sur l’établissement compris entre 6 et 12 mois pour les détenus les plus difficiles

• Un règlement intérieur en adéquation avec le projet d’établissement

• Une révision de l’organigramme permettant la doublure de chaque étage et la mise en place d’une brigade d’intervention

• L’octroi des 5,5 jours de reliquat de congé pour les stagiaires de la 183ème promotion car à ce jour seule la direction interrégionale de RENNES ne les a pas attribués.

La CGT Pénitentiaire, porteuse des revendications des personnels, a envoyé une lettre à la Ministre afin qu’elle donne des réponses aux revendications justes des personnels ainsi qu’à leur malaise exprimé ici et là de différentes façons.

La CGT Pénitentiaire continuera, sans relâche, à fédérer les forces des personnels pour obtenir de réelles avancées.
Montreuil, le 03 Octobre 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page