Accueil > Communiqués > Nationaux > Relevons la tête Le changement est possible !

Relevons la tête Le changement est possible !

mardi 3 avril 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Les personnels pénitentiaires en ont assez d’être méprisés, maltraités, sous payés et surexploités.

Les personnels pénitentiaires ne veulent pas travailler dans des usines carcérales privées où l’automatisation et la massification des incarcérations priment sur le rapport humain ; dans lesquelles la déshumanisation anéantit le sens de l’exécution de la peine et celui de nos métiers.


La CGT pénitentiaire exige et revendique :

  • Des recrutements massifs de personnels pour faire face aux besoins réels du terrain ;
  • De vrais engagements sur de futures revalorisations statutaires et indemnitaires ;
  • L’arrêt de l’agrandissement du parc pénitentiaire et des constructions d’usines carcérales privées de Bouygues, Eiffage et Botton ;
  • Le maintien de prisons publiques à taille humaine ;
  • Le changement radical de la politique pénale, l’abrogation de la loi d’exécution des peines et l’arrêt de l’inflation carcérale ;
  • La concertation obligatoire des personnels sur les lieux de travail avant la mise en place de mesures qui impactent leurs conditions de travail, le sens de leurs missions.
  • L’arrêt d’un management asservissant et maltraitant.

Les personnels d’Amiens, Bapaume, Douai, Fleury, Fresnes, Guéret, Liancourt, Meaux, Rouen, St Martin de Ré tracent les sillons de la rébellion et s’organisent pour des mobilisations.

La CGT pénitentiaire appelle tous les personnels à s’organiser, unis, pour lutter et agir sur leur devenir.


Cessons de subir, Notre avenir dépend de nos actions !

Montreuil, le 02 avril 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page