Accueil > Communiqués > Nationaux > Rencontre bilatérale entre la CGT et le DAP

Rencontre bilatérale entre la CGT et le DAP

lundi 19 décembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Dans le cadre de cette rencontre avec monsieur Masse, directeur de l’administration pénitentiaire (DAP), deux sujets ont été principalement abordés à savoir :

  • L’agressive décision des fermetures des Miradors ;
  • La revalorisation statutaire du personnel de surveillance.

Dans un premier temps, la CGT pénitentiaire a condamné fermement cette décision unilatérale.
Les autorités pénitentiaires ont improvisé une mesure lourde d’insécurité telle que la dite fermeture des miradors.

La CGT pénitentiaire déplore que le dialogue social tant promis ne s’illustre qu’après l’arrêté des décisions.


De ce fait, la CGT Pénitentiaire s’oppose et condamne d’ores et déjà la suppression des postes dans le cadre de la RGPP (révision générale des politiques publiques) alors que la situation des établissements justifie le redéploiement local des ressources humaines.

Concrètement, le DAP s’est engagé à ce qu’aucune mesure de fermeture de mirador ne soit effective avant le déploiement fonctionnel des mesures de compensation (câble à choc, caméra, véhicule d’intervention, …).

Suite au développement de nos arguments, le DAP nous confirme le réexamen, en relation avec les DISP, de certains dossiers de fermetures programmées.

En finalité, et le point nous apparaît particulièrement important, le DAP se prononce pour le maintien des effectifs des agents « piquet de nuit » conscient que la disponibilité des piquets est une garantie sécuritaire importante.


Concernant le 2ème sujet, la CGT Pénitentiaire revendique la revalorisation du personnel de surveillance par le biais du passage en catégorie B.

A l’écoute de nos arguments concrets, chiffrés et développés, le DAP prend acte de notre proposition et la présentera au ministre de la justice, monsieur Mercier.

Monsieur Masse nous informera de la suite de nos revendications concernant ce point lors d’une prochaine réunion bilatérale qui aura lieu au courant du mois de janvier 2012. Les services de l’administration évalueront le coût précis de notre proposition.

La CGT pénitentiaire se félicite de cette première ouverture concernant la revalorisation statutaire des personnels de surveillance

Montreuil, le 16 décembre 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page