Accueil > Communiqués > Nationaux > Revalorisation indiciaire CPIP : fixée à septembre

Revalorisation indiciaire CPIP : fixée à septembre

mardi 31 mai 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La mise en paiement de la réforme statutaire des CPIP devrait avoir lieu à la rentrée de septembre (note DAP n°537 du 30 mai 2011). Cette mise en paiement sera rétroactive.

Depuis la publication des nouveaux statuts, l’administration n’a pas été en capacité d’honorer ses obligations dans des délais plus courts. Rappelons que la revalorisation indiciaire, fruit de la mobilisation massive et exemplaire des travailleurs sociaux lors du mouvement de 2008-2009, devait entrer en ligne de compte au 1er janvier 2011.

Nous avions déjà dénoncé le caractère lourd et irréaliste des modalités techniques retenues pour la bascule dans la nouvelle grille.
Depuis janvier, il aura fallut une intervention des élus CAP de la CGT Pénitentiaire en janvier 2011 pour que l’administration prenne conscience de la nécessité de renforcer le bureau RH4 chargé du traitement des dossiers. L‘augmentation des effectifs qui s’en est suivi aura permis un traitement plus rapide de la situation des personnels, alors que l’application informatique chargé d’« HARMONIEser » les carrières individuelles aura été défaillante depuis le début.
Gageons que la pression exercée ces derniers mois et que le climat social toujours aussi tendu dans les SPIP ne sont pas étrangers à la réponse de l’administration.

La CGT Pénitentiaire, qui a demandé le 9 mai 2011 que ce point précis soit mis à l’ordre du jour du prochain CTP-SE (qui se tiendra le 20 juin), exigera donc à cette occasion que des garanties soient apportées par l’administration, et pas seulement sur le bon fonctionnement de l’application informatique.

La pénurie de moyens touche en effet aussi les personnels administratif de la DAP, et plus particulièrement ceux en charge des ressources humaines de la filière insertion et probation. Quand on voit aujourd’hui à quel point cette question est cruciale, il serait grand temps que l’administration renforce de manière conséquente ce service. Voilà un geste fort qu’elle pourrait faire en direction des personnels des SPIP, notamment à l’aune des enjeux à venir pour les SPIP (organigrammes, examens professionnels,…).

La CGT Pénitentiaire tient donc à saluer tout particulièrement les personnels RH chargés des SPIP pour avoir permis la régularisation de la situation et pour leur disponibilité dans le traitement de situations individuelles complexes.

La CGT pénitentiaire invite par ailleurs l’ensemble des agents à rester extrêmement attentifs au déroulé de leur carrière, et à faire remonter les éventuelles anomalies constatées à l’occasion des changements d’échelon ou de grade. Les collègues devant partir en retraite dans les tous prochains mois peuvent notamment nous solliciter pour faire en sorte que le calcul de leur pension s’effectue sur une base juste. Les premiers agents concernés, après relai fait auprès de la DAP, viennent de signer leurs arrêtés de changement d’échelon.

Montreuil, le 31 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page