Accueil > Communiqués > Régionaux > SPIP CP LE HAVRE : Grève jour 5

SPIP CP LE HAVRE : Grève jour 5

lundi 26 septembre 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Vendredi, au 4eme jour de grève des travailleurs sociaux du centre pénitentiaire du Havre, la DFPIP de Seine Maritime a enfin daigné venir à la rencontre de ses agents.

Alors que la gravité de la situation et son caractère inédit exigeaient des réponses à la hauteur des attentes des collègues, la DFPIP a fait une fois de plus la démonstration de sa coupable surdité. Se réfugiant derrière un fatras d’arguties budgétaires, elle refusait d’entendre les arguments et la souffrance exprimés par les agents du SPIP du centre pénitentiaire, soutenus par leurs collègues du milieu ouvert.

Aux particularités du CP du Havre et de sa population, elle opposait une litanie de lieux communs mettant ainsi en exergue sa parfaite méconnaissance des réalités du terrain.

Après 20 minutes d’un dialogue de sourds, et accompagnée de sa DIP, elle claquait la porte à la stupéfaction de l’ensemble des collègues réunis.

Ainsi, il apparaît clairement et définitivement que la DFPIP de Seine Maritime n’est plus l’interlocuteur des travailleurs sociaux du Havre et n’est donc plus en capacité d’assurer son rôle de cadre.

Cette rupture du dialogue ne nous laisse d’autre choix que d’en appeler à la direction régionale de Lille et espérer que celle-ci sera en mesure d’envisager de véritables négociations.


Ce lundi 26, à l’appel des syndicats FO-UFAP-CFDT-CGT, l’action de blocage a réuni plus de 120 personnes devant l’entrée du centre pénitentiaire du Havre.

De nombreux élus se sont également joints au rassemblement des personnels de surveillance, du personnel des services administratifs et l’ensemble des conseillers d’insertion et de probation du milieu ouvert et du milieu fermé. Cette mobilisation historique traduit le malaise général ressenti par les personnels exerçant au centre pénitentiaire du Havre.

Les travailleurs sociaux seront reçus jeudi 29 par le directeur interrégional. Nous espérons que cette audience donnera lieu à des propositions concrètes.
Nous sommes plus que jamais déterminés à porter nos revendications : l’affectation de 2 des 5 postes budgetés au SPIP du centre pénitentiaire du Havre !

Saint Aubin Routot, le 26/09/2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page