Accueil > Communiqués > Régionaux > SPIP de Sens : Nouveau concept, le "SPIP-dating"

SPIP de Sens : Nouveau concept, le "SPIP-dating"

mardi 20 avril 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

PDF - 44.8 ko

Le SPIP de Sens est situé dans une maison de ville charmante et conviviale... sauf que pour assurer les missions de service public qui nous incombent, le charme seul n’y suffit plus !!!

6 conseillers d’insertion et de probation titulaires et un stagiaire se partagent 4 bureaux à l’étage et suivent 800 personnes.

Au rez-de-chaussée, une minuscule salle d’attente, ou plutôt un couloir d’attente de 4,92 m² équipé de 3 sièges, est susceptible de voir passer 400 personnes convoquées par mois, avec des pics de 20 à 25 personnes lors des permanences sortie d’audience deux fois par mois. Les locaux ne sont pas adaptés à l’accueil des personnes handicapées à cause de deux marches avant l’entrée.

Une cuisine fait office de salle de réunion et c’est le passage obligé pour les probationnaires quand ils sont reçus à l’étage. Quelle image du service public renvoyons-nous...? L’escalier demi-tournant a déjà provoqué la chute d’une collègue enceinte et de la DSPIP. Doit-on attendre la chute d’une PPSMJ pour que les choses changent ??

Un seul bureau au rez-de-chaussée, réservé au DSPIP, peut servir de bureau d’entretien. Le SPIP ne dispose d’aucun encadrement de proximité et la DSPIP est censée venir 1 fois par semaine. Il n’est pas rare, dans ces conditions, de devoir faire attendre les PPSMJ entre 15 et 60 minutes dans le couloir d’attente ou sur le trottoir, si la météo le permet, qu’un bureau se libère pour être reçues. Cette situation perdure depuis janvier 2008, date à laquelle les petits services ont vu leurs effectifs renforcés, ce dont nous nous sommes réjouis. En revanche, nous déplorons que l’infrastructure n’ait pas suivi ! A noter qu’il n’y a pas de local d’archives (bureau du DSPIP encombré de cartons), le serveur informatique dans un couloir obstrue la sortie de secours, la cuisine sert de lieu de passage, salle de réunion, salle de repas et de repos, les toilettes réservées au public se trouvent au sein du service, non accessible de la salle d’attente !!!

Une création de poste est prévue cette année. Rien n’est prévu pour l’accueil du collègue, sauf à envisager de l’installer dans la cave ou le grenier non aménagé voire sur une mezzanine au-dessus des bureaux existants...!

Un déménagement du SPIP est à l’étude depuis 18 mois... Ce dossier n’avance guère... et nous continuons à faire fonctionner le service vaille que vaille !!!

A compter de ce jour, et afin de ne pas provoquer d’incident lié à une attente déraisonnable, les travailleurs sociaux de l’antenne de Sens ont décidé de consacrer 7 MINUTES à chaque entretien ce qui, statistiquement, devrait permettre d’assurer le suivi des mesures qui nous sont confiées, sans attente excessive.

Sens, le 16 avril 2010

La Section Locale de Sens

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page