Accueil > Communiqués > Régionaux > Tentative d’homicide au Centre Pénitentiaire de Condé sur (...)

Tentative d’homicide au Centre Pénitentiaire de Condé sur Sarthe

jeudi 29 septembre 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

La surenchère de violence continue son inexorable progression.

Ce 27 septembre vers 8h55 un nouveau drame a pu être évité de justesse au Quartier Isolement. Un détenu connu pour sa dangerosité aurait pu ôter la vie à un ou plusieurs agents. Sans la vigilance de ces derniers, sans la présence d’esprit du gradé QID, l’Administration Pénitentiaire serait aujourd’hui en deuil.

Le forcené, après avoir sollicité les agents pour un mouvement promenade a profité de l’ouverture de sa cellule du Quartier Isolement pour se jeter sur eux armé d’un morceau de ferraille coudé d’environ 72 centimètres sur 27 centimètres. C’est uniquement le reflexe de parade de la main de l’agent visé à la tête par une arme artisanale en mesure de traverser plusieurs personnes de part en part qui lui a
sauvé la vie. La réactivité des collègues présents a permis de maitriser l’individu d’une extrême virulence.
Le bilan se limite miraculeusement à deux agents blessés... Deux de plus s’ajoutant a une liste déjà trop longue depuis l’ouverture de notre établissement en 2013. Au-delà des blessures physiques, les agents présents garderont sans aucun doute des blessures psychologiques.

 La CGT-Pénitentiaire félicite les agents et le gradé du secteur pour leur professionnalisme et leur apporte tout son soutien.

 La CGT-Pénitentiaire demande à la Direction locale la fin immédiate des nombreuses largesses et passe-droits accordés à tour de bras aux détenus par complaisance ou peur de représailles.
En tout état de cause, cette sacro-sainte paix sociale a montré depuis longtemps son
inefficacité, pire, elle est la raison du sentiment d’impunité de nos pensionnaires.

 La CGT-Pénitentiaire souhaite vivement que l’Administration mette en avant le courage de son personnel, lui apporte ENFIN tout son soutien et son écoute.

 La CGT-Pénitentiaire exige de l’Etat qu’il apporte à ses agents tous les moyens nécessaires à la bonne réalisation de leurs nombreuses missions ainsi qu’à leur sécurité.

N’en déplaise à certains « ronds-de-cuir » iresponsables et déconnectés de la réalité, ce 27 septembre le CP de Condé sur Sarte n’a pas vécu une simple agression mais bel et bien une tentative d’homicide, un acte de surcroit prémédité. STOP à la banalisation. La question n’est pas de savoir si un collègue perdra à nouveau la vie sur une coursive mais QUAND !

Ce jour-là les décisionnaires du moment devront en assumer les
conséquences !!!

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page