Accueil > Communiqués > Nationaux > Transfert des missions : La FORMATION en URGENCE (...)

Transfert des missions : La FORMATION en URGENCE !

lundi 9 mai 2011  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 29.5 ko
Transfert des missions : La FORMATION en URGENCE !

Jeudi 5 mai 2011, se tenait la 3ème réunion où l’ordre du jour était la formation des personnels mutés sur les postes de ces nouvelles missions des extractions judiciaires.

La CGT Pénitentiaire a rappelé, comme d’autres syndicats, la particularité de ces nouvelles missions (sortie sur la voie publique, …) et ainsi fait valoir l’importance d’une formation adaptée et de qualité.

Pourtant, les mots de l’ENAP sont parlants puisque que l’Administration Centrale ( pressée elle-même par des exigences politiques) commande en URGENCE un plan de formation en trois semaines pour les régions Auvergne et Lorraine.

La formation sera composée de :

  • 2 modules techniques : armement et méthode technique d’intervention (MTI)
  • 1 module psychologique
  • 1 module à la conduite adaptée

Pourtant, des questions demeurent :

  • À l’issue de cette formation, les agents qui auront validé leur formation auront-ils une habilitation ? Si oui, elle sera valable combien de temps ?
  • Que fait-on des agents de la liste complémentaire qui auront validé leur formation ? Garderont t-ils le bénéfice de leur habilitation ? Combien de temps ?

A ces questions, l’administration pénitentiaire nous avoue ne pas avoir encore de réponse !!!!!

Durant 3 semaines en juillet 2011, les agents mutés sur ces nouvelles missions (liste principale et liste complémentaire) effectueront cette formation. Durant cette période, les établissements fonctionneront encore plus à flux tendu puisque ces agents ne seront pas remplacés, jusqu’à 5 ou 6 sur certains établissements !

La CGT Pénitentiaire a évoqué aussi 2 points importants :

  • Comment se fait-il que les agents de la MA AURILLAC n’ont pu postuler sur ces postes (aucune communication de la diffusion des postes aux personnels) ?
  • Pourquoi les Majors sont-ils refusés à ces nouvelles missions, pourtant inscrits sur le formulaire de vœux ?

L’Administration s’engage à répondre rapidement, au vu de l’urgence du calendrier.

La prochaine réunion aura lieu le 31 mai 2011, où la CGT Pénitentiaire entend faire entendre à nouveau sa voix, tant sur les moyens humains et matériels, tant sur les retours réels du terrain de la part des personnels en expérimentation que des réactions des services judiciaires sur la faisabilité de la commande politique imposée.

Montreuil, le 9 mai 2011

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page