Accueil > Communiqués > Régionaux > UR Lille : Où sont passés les postes de CPIP ?

UR Lille :
Où sont passés les postes de CPIP ?

jeudi 11 avril 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

A la lecture de la liste des postes ouverts pour la CAP des CPIP de juin 2013, les travailleurs sociaux affectés sur les antennes SPIP de la région Nord ne peuvent que s’inquiéter !

Notre région déjà particulièrement en déficit de postes de travailleurs sociaux ne voit pas dans cette liste apparaître les postes tant espérés et attendus. Les départs en retraite, les postes désertés suite à la réussite à des concours, les dispositions pour convenances personnelles.... ont disparu.

Légion sont les services en sous-effectif, ne sont pas rares les TS à qui sont affectés plus de 150 mesures. Bien sûr les CPIP actuellement pré-affectés ( grosse promo de 49 ) vont être titularisés et donc prendre en charge un effectif complet. Mais les postes de titulaires mutés seront comme d’habitude remplacés par des stagiaires pré-affectés et dès septembre les effectifs exploseront de nouveau ! N’oublions pas que la région Nord absorbe traditionnellement plus d’un tiers des stagiaires !
Nous sommes loin des chiffres avancés par la DAP elle-même ( 86 en MO et 73 en MF)), quant aux préconisations de la CNCDH !!!!

Un des plus gros SPIP de France ( le Nord ) ne voit aucune création de poste ! Faut-il y voir une mauvaise gestion du DFSPIP ou un oubli du DISP ?

Le SPIP du Nord sera très certainement abondé en postes de CPIP placés. Mais ces postes seront-ils pourvus ? Les quelques CPIP placés qui rejoindront le nord ne devront pas combler les manques d’effectifs chroniques dans notre région.
Rappelons que la CGT s’était opposée à la création de CPIP placés préférant, après la création des organigrammes, des équipes renforcées avec la prise en compte du taux d’absentéisme !

Beaucoup de nos collègues vont obtenir le poste tant attendu ( Bretagne, sud-ouest, les îles... ) mais au détriment des équipes qui resteront et se retrouveront de nouveau en grande difficulté.


La CGT pénitentiaire appelle l’ensemble des personnels des SPIP à se regrouper en Assemblées Générales et à faire remonter les difficultés vécues sur leurs antennes !

La Conférence de Consensus n’a pas permis aux Travailleurs Sociaux d’être entendus, ne restons pas silencieux, la voix des terrains doit parvenir jusqu’aux décideurs !

Le, 09 avril 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page