Accueil > Communiqués > Régionaux > UR Lyon : CD Roanne, misons sur la rentrée !

UR Lyon : CD Roanne, misons sur la rentrée !

vendredi 30 juillet 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le 29 juillet 2010, une délégation régionale CGT pénitentiaire s’est rendue sur le CD de Roanne afin de rencontrer les personnels, et de constater si leurs conditions de travail s’étaient améliorées depuis les précédentes visites.

Le bilan est clair !


Que ce soit pour le personnel administratif, le personnel d’insertion et de probation, le personnel de surveillance, la situation ne s’est pas du tout arrangée !

Le manque de personnel est flagrant dans cet établissement. Il s’est même d’ailleurs accentué chez les personnels d’insertion et administratifs, suite à la disparition de nombreux contractuels non remplacés sur la DISP, à laquelle le CD de Roanne n’a pas échappé ! Quid également pour ces catégories, des temps partiels non pris en compte par la direction !!

C’est cependant plus particulièrement chez le personnel de surveillance, que le manque de personnel est présent !

Leurs conditions de travail sont exécrables, comme dans la majorité de ces nouveaux établissements ouvert à l’économie de personnel avec des organigrammes calculés sur 39 heures et non sur 35.

Les conditions de travail des personnels de surveillance sont en effet déplorables, (organisation du fonctionnement non aboutie, postes découverts, réaménagement des horaires et heures supplémentaires à outrance, jusqu’à 50 heures environ par mois !)

Lors de notre visite, nous avons également pu constater l’insécurité dans laquelle pouvaient travailler les agents, et ce, à cause de ce manque de personnel !

Est-ce normal que de jeunes professionnels stagiaires arrivés au mois de juin (qui plus est féminins), se retrouvent seuls au milieu d’une quarantaine de détenus ?

Pour la Cgt pénitentiaire Rhône Alpes Auvergne, il est clair que l’administration doit rapidement pourvoir cet établissement en personnel, non seulement en comblant les postes vacants, mais également en créant les postes nécessaires au bon fonctionnement !

La Cgt pénitentiaire Rhône Alpes Auvergne espère que le prochain directeur du CD de Roanne, arrivant au mois de septembre, sera cette fois ci à la hauteur de la tâche !

Gageons qu’il s’empressera de travailler avec les OS locales pour l’amélioration du fonctionnement et des conditions de travail dans son nouvel établissement !

Pour le bureau régional,

Jean-Michel Deboille, secrétaire général

Lyon, le 30 juillet 2010

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page