Accueil > Communiqués > Régionaux > UR Lyon : Interdépartementalité, la méthode imposée

UR Lyon : Interdépartementalité, la méthode imposée

vendredi 11 décembre 2009  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Notre Direction Interrégionale innove ! jugez plutôt : jusqu’à aujourd’hui nous connaissions l’organisation territorial et administrative des SPIP ( antenne et département). Et bien désormais nous en sommes à l’interdépartementalité.

La fusion entre un département pauvre (l’Ardèche) et un département plus riche ( la drome). Les SPIP seront localises en fonction des bassins de délinquance.

A terme c’est la fermeture des services pénitentiaire de l’Ardèche (Maison d’Arrêt et SPIP).

Notre DI et son personnel d’encadrement, dans un souci de « démocratie participative » a présente le projet aux collègues les invitant a un groupe de travail.

Pas de chance, pas de volontaire. Les arguments de notre Administration n’ont pas convaincu . Et cette dernière ne veux pas entendre ceux des collègues :
l’égalité de tous les citoyens devant l’accès au service public, la particularité des territoires et des habitants, l’intérêt pour les personnes suivies , etc.

Aujourd’hui ,faute de participant , un certain nombre de collègues ont été « convoca-invité » individuellement . C’est la notion de la démocratie participative de notre DI.

Nous exigeons une transparence totale de l’Administration envers les collègues , concernant le projet et la méthode.

Nous rappelons à notre administration que l’une des conditions essentielles pour instaurer un vrai dialogue et de considérer son interlocuteur comme son égal. Sans notion d’altérité , il ne saurait y avoir autre chose que des rapports de subordination, empêchant toute démocratie a fortiori participative.

La CGT APPORTE SON TOTAL SOUTIEN AUX COLLEGUES EN LUTTE

Lyon le 9 Décembre
Le Bureau Régional CGT

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page