Accueil > Communiqués > Régionaux > UR PACA-Corse : Code de déontologie, une humilitation (...)

UR PACA-Corse : Code de déontologie, une humilitation pour les personnels

lundi 19 avril 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

PDF - 258.9 ko
Cliquez pour télécharger le tract

Le 29 MARS l’administration Centrale a présenté son projet de code de déontologie.

Cette pseudo réunion de concertation avait pour but de prendre l’avis des organisations syndicales sur les éventuelles modifications à y apporter.
Pur la CGT les choses sont claires, il n’y a rien à modifier, le code de déontologie n’a pas lieu d’exister !

Si la CGT demande la suppression du statut spécial qui restreint les droits fondamentaux des Personnels Pénitentiaires ce n’est pas pour accepter un code de déontologie (issu du Statut Spécial) dont le seul but est de mettre un tour de vis supplémentaire sur les personnels, tous les personnels !

Le moins que l’on, puisse dire c’est que le projet renferme quelques perles à l’esprit tout simplement humiliant

Exemples :


Avons nous vraiment besoin d’un code de déontologie pondu par quelques Technocrates qui n’ont jamais vu un établissement Pénitentiaire de l’intérieur pour être dignes et professionnels ?

S’il fallait une preuve du tour de vis supplémentaire que le code de déontologie prévoie, l’article 24 en est une preuve éclatante :

Comment un syndicat digne de ce nom peut il accepter l’idée même d’une telle humiliation pour les personnels quel que soit leur grade ou leur corps ?

L’honneur des personnels ne s’achète pas, même en sous-entendant (comme le font certains syndicalistes) que le code de déontologie pourrait amener à des discussions pour l’accès à la catégorie B que la CGT réclame depuis 6ans sans contrepartie….

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page