Accueil > Communiqués > Régionaux > UR Paris : 12 bonnes raisons de se mobiliser lundi 15 (...)

UR Paris : 12 bonnes raisons de se mobiliser lundi 15 novembre

mardi 9 novembre 2010  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel
PDF - 267.6 ko
A imprimer et diffuser

A l’appel de l’entente syndicale nationale CGT pénitentiaire, SNP FORCE OUVRIERE, FO PA, FO PT, SNEPAP, la CFDT, la CGT pénitentiaire de Paris invite tous les personnels pénitentiaires à une première journée d’action le LUNDI 15 NOVEMBRE 2010, devant les portes des établissements, afin de contester la dégradation de nos conditions de travail et les annonces faites lors de la présentation du budget 2011.

Nous exigeons

  • Une revalorisation statutaire et indemnitaire pour tous les personnels pénitentiaires ;
  • Les emplois et les moyens nécessaires aux missions croissantes et à l’augmentation de la charge de travail pour tous les personnels.
  • La formation suffisante et adéquate et les moyens humains et matériels nécessaires pour assurer les missions de transferts judiciaires, de gardes hospitalières et de sécurisation du ministère de la Justice qui seront transférées aux personnels de surveillance à compter de l’année 2011.
  • L’arrêt des fermetures des services et établissements pénitentiaires.
  • L’arrêt de la privatisation et l’ externalisation de nos missions.
  • L’augmentation du nombre de postes en établissement proposés lors de la CAP de mobilité des surveillants de décembre 2010 et un recrutement plus important pour les des CIP et les personnels administratifs.
  • Une compensation pour tous les personnels de surveillance, qui, par manque d’effectifs, ne pourront bénéficier d’un aménagement de service pour les fêtes de fin d’année 2010 ;
  • L’abrogation de la décision de fermer les miradors.
  • L’application, pour la comptabilisation des heures de formation des personnels de l’administration pénitentiaire, du principe du décompte d’une journée de travail pour chaque journée de formation, quel que soit son volume horaire.
  • La fin des mutualisations et de la restructuration inappropriés des services.
  • Le respect du dialogue social : la nécessité absolue d’une information juste, d’une concertation à tous les niveaux (local, régional, national).
  • Le respect, la considération et la reconnaissance pour tous les personnels pénitentiaires !!!

TOUS DANS L’ACTION LE 15 NOVEMBRE !!!!!

Le bureau régional

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page