Accueil > Communiqués > Régionaux > UR de Rennes : Les Brestois dans l’action

UR de Rennes :
Les Brestois dans l’action

lundi 18 février 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Depuis ce matin 6h30, à l’appel de la CGT Pénitentiaire, une quarantaine de surveillants de la maison d’arrêt de Brest sont en action de protestation devant les portes de leur établissement. Suite au dénouement heureux du « dossier miradors », ils ont décidé de ne pas bloquer les accès mais de seulement filtrer les mouvements

Avec la CGT, ils revendiquent :

- L’ouverture d’au moins 10 postes de surveillants à la prochaine CAP.
Les collègues n’en peuvent plus des rythmes infernaux provoqués par
un manque crucial de surveillants. Cela pèse durement sur les
conditions de travail et de vie de familles ;

- La suppression de la boule dite dynamique qui pénalise fortement les
collègues dans la comptabilité de leurs heures et les frappe directement au porte monnaie ;

- Une réforme statutaire à la hauteur des enjeux que sont nos missions,
celle du service public et le pouvoir d’achat ;

- Qu’une solution de gestion de la population pénale soit trouvée,
population toujours en très grand nombre et de plus en plus
vindicative : La politique pénale doit être réorientée.

Il est temps que l’administration se bouge. La CGT soutient totalement ses camarades et les personnels de Brest.

Un premier pas important a été fait avec le règlement du dossier miradors à mettre au crédit de la lutte et du relais efficace des élus locaux, Les collègues de Brest ne lâcheront rien, la CGT sera à ses côtés.

Nantes, le 18 février 2013.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page