Accueil > Communiqués > Nationaux > Un budget 2016 Qui enfonce un peu plus Les personnels (...)

Un budget 2016 Qui enfonce un peu plus Les personnels !

jeudi 1er octobre 2015  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Le 30 septembre 2015, Madame TAUBIRA a présenté le projet de budget 2016 pour le ministère de la justice.

La délégation CGT n’avait aucune illusion, compte tenu des infos déjà communiquées par la presse concernant le budget de l’état : dans le cadre du pacte de responsabilité, l’effort d’économies, jusque-là prévu à 14,5 milliards d’euros l’an prochain, est durci pour 2016 à 16 milliards, dont 5,1 milliards pour l’État !

C’est donc un budget 2016 pour la justice de très forte austérité, qui a été annoncé et commenté par l’ensemble des éditorialistes ce matin, comme étant un budget de reconduction, stable (+ 1,3%), ne répondant donc pas aux problématiques prégnantes du ministère de la justice et de ses personnels.

En légère hausse de 1 % (3409 M€) le budget pour l’AP est une catastrophe annoncée puisque l’augmentation est essentiellement due à la poursuite des ouvertures d’établissement (CP Riom et extension CP Ducos), aux autorisations d’engagement de crédits (431 M€ pour lancer les constructions de Lille Loos et « Baumettes 3 », la restructuration de Bordeaux-Gradignan, la consultation des
entreprises pour le projet Lutterbach, le lancement d’études préalables pour Faa’a, Koné, Basse-Terre et CSL Martinique), à la mise en oeuvre de la politique pénale et au plan de lutte contre la radicalisation.

Sur les 752 emplois nouveaux : 202 emplois au titre de la lutte contre le terrorisme, 200 emplois dans les SPIP au titre de la réforme pénale, les 350 autres emplois restants étant, sans nul doute, dédiés à l’ouverture des sites nouveaux. Le détail de la répartition par corps n’a pas été énuméré.

Au titre des mesures catégorielles : 0,7 M€ sont affectés à la réforme du statut des directeurs et à la réforme du statut des personnels techniques.

Mais surtout, le budget 2016 pour l’AP, c’est : Rien en emplois supplémentaires pour renforcer les détentions, les services, ouvrir les missions nouvelles dont les PREJ, renforcer le TCCBS, etc
.
Rien en conséquence pour lutter contre le travail en mode dégradé en masse, les charges de travail insensées, les rythmes de travail déments, l’insécurité, les conditions de travail détériorées, les rappels quotidiens, la santé des Collègues entamée, les risques psychosociaux omniprésents et grandissants, vie de famille impactée, etc…Mais aussi, rien de plus pour rénover nos prisons et services, assurer des frais de déplacement pour garantir notamment la formation, etc.

Le budget 2016 présenté est pitoyable ! Il va accroître toutes les difficultés, plomber un peu plus nos collègues dans l’exercice de leurs missions de service public, aggraver leurs conditions de travail, leur santé et peser sur leur vie de famille.

La copie de Mme TAUBIRA est à revoir. La CGT appelle l’ensemble les personnels de tous corps à résister et à se battre pour gagner des moyens nouveaux, pour vivre mieux et travailler autrement !

A l’appel de l’unité syndicale CGT – UFAP et FO.

Tous en manifestation nationale à Paris le jeudi 22 octobre 2015 !
VENEZ TRES NOMBREUX

Montreuil, le 1er octobre 2015

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page