Accueil > Communiqués > Nationaux > Une véritable politique de défiance de la part de la DAP (...)

Une véritable politique de défiance de la part de la DAP face aux personnels administratifs

mardi 27 novembre 2012  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Voilà un communiqué officiel est tombé, tout sucre tout miel, en indiquant que l’A.P. a réussi à obtenir jusqu’à 1307 logements sur les 1250 qui avait été annoncé dans un premier temps. On peut s’en féliciter, mais lisons de près ces chiffres.

Cette soixantaine de logements supplémentaire en fait concerne quasi-exclusivement les D.S.P., car le déficit de logements de ce corps par rapport à la situation actuelle était celui-ci. Les DSP ont donc gagné.

Le communiqué parle des officiers pris en compte et même des personnels techniques et administratifs, sauf que rien n’a changé pour les administratifs et les techniques. Ce communiqué pérennise juste la situation de discussion antérieure où certains D.T. étaient logés sur site et certains personnels administratifs pourraient potentiellement dans les greffes « à écrou tardif » (comprendre Fresnes, Fleury, Les Baumettes…) bénéficier d’un logement.

A aucun moment la DAP ne cite le corps des attachés d’administration depuis le début purement et simplement exclu de ces mesures de logements, bien que certains en bénéficie jusqu’alors. Pas un seul instant, la DAP n’envisage de réviser la situation pour les économes, souvent SA, logés, ou encore les responsables de greffe, ou encore les responsables administratifs et financiers ou les responsables de gestion déléguée. LA DAP s’assoit donc sur l’article D 223 du code de procédure pénale.

La DAP vient de montrer clairement sa politique de défiance à l’égard des personnels administratifs qui ne sont pas considérées : difficultés au paiement d’heures supplémentaires des adjoints administratifs, sous-évaluation des besoins de Secrétaires Administratifs, déconsidération des cadres administratifs. Qu’elle ne s’étonne pas à l’avenir de ne trouver plus aucun administratif dans ses rangs, ceux-ci ayant vogués, après expulsion, vers d’autres cieux.

Montreuil le 27 novembre 2012

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page