Accueil > Communiqués > Nationaux > Unité syndicale : revendications et appel à l’action

Unité syndicale : revendications et appel à l’action

lundi 6 octobre 2008  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

L’unité syndicale dans l’administration pénitentiaire, UFAP-FO-CGT représentant près de 90% des personnels, s’est à nouveau réunie le lundi 6 octobre 2008 à Fresnes.

Suite au constat fait le 1er octobre dernier au sein de l’administration pénitentiaire, l’unité syndicale revendique les points suivants :

  • Exiger un véritable audit en toute transparence des postes à tenir dans tous les établissements pénitentiaires, en concertation avec les organisations syndicales ;
  • Etablir des rythmes de travail en concertation avec les personnels : planifiés, transparents, préservant la santé et la vie de famille de l’agent ;
  • Analyser et améliorer considérablement le service de nuit des personnels de surveillance devenu contraignant et inadapté ;
  • Mettre en place une mission spécifique d’analyse nationale des événements graves dans les établissements avec les organisations professionnelles ;
  • Obliger l’administration à maintenir les conditions physiques, psychologiques et mentales des personnels de surveillance face aux agressions, aux problèmes sociaux et familiaux ;
  • Développer l’action sociale pour les personnels au niveau local (aides financières, logements, crèches et garderies, pratique du sport, …) ;
  • Créer un bureau et un budget propre dédiés à l’action sociale, à la direction de l’administration pénitentiaire ;
  • Exiger l’application stricte des règles du dialogue social basées sur le respect des organisations syndicales représentatives aux niveaux local, régional et national ;
  • Garantir la crédibilité de l’application des mesures PSE (Placement sous Surveillance Electronique) en terme de méthodologie et de moyens ;
  • Ouvrir des négociations sur l’application des Règles Pénitentiaires Européennes (RPE) destinées aux personnels de surveillance ;
  • Garantir les moyens strictement nécessaires à la mise en place des Règles Pénitentiaires Européennes (RPE) afin d’assurer aux personnels des conditions décentes d’exercice de leur fonction ;
  • Favoriser les mesures alternatives à l’incarcération et les aménagements de peine (Rappel : aujourd’hui, plus de 15000 détenus sont condamnés à une peine de moins d’un an de prison et plus de 7000 détenus à des peines de moins de six mois).

L’unité syndicale UFAP-FO-CGT appelle l’ensemble des personnels à se mobiliser autour des revendications formulées.

D’ores et déjà, l’unité syndicale appelle ses instances locales et régionales à boycotter les différents Comités Techniques Paritaires, à organiser des conférences de presse et à interpeller les élus sur cette base revendicative.

Plus que déterminée, l’unité syndicale se réunira le 20 octobre 2008 afin d’entériner les modalités d’action d’une mobilisation que nous voulons forte et reconductible.

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page