Accueil > Communiqués > Régionaux > VERDICT

VERDICT

mardi 8 mars 2016  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Après l’agression dont ont été victime 3 de nos collègues du CP Seysses le jeudi 3 mars 2016, l’agresseur été convoqué au tribunal correctionnel en comparution immédiate le vendredi 4 mars. Petit rappel des faits : le jeudi 3 mars un individu se présente au parloir famille afin de rendre visite à son frère, il demande à un collègue de remettre un courrier à son frère. Devant le refus de l’agent ce dernier est devenu agressif et a agressé et insulté notre collègue. Devant cette agression devant les familles 2 autres collègues sont intervenus pour le maîtriser. Résultat 1 jour d’ITT pour 2 agents et un autre légèrement blessé.

Devant ces faits gravissimes et face au manque d’explication rationnelle de cet individu lors de l’audience correctionnelle il a été condamné à 5 mois d’emprisonnement sans mandat de dépôt car le parquet n’en a pas demandé souhaitant laisser au JAP un possible aménagement de peine. Concernant l’indemnisation partie civile il a été condamné à 500 euros de dommages et intérêts pour un collègue, une autre audience sera faite pour ceux ayant eu 1 jour d’ITT.

La CGT est surprise d’une telle décision sur le plan pénal, en effet le signal envoyé par le parquet est loin d’être exemplaire, car il y a bel et bien trouble à l’ordre public et agression constaté de 3 agents dépositaires de l’autorité publique. Personne ne comprends pourquoi le parquet n’a pas demandé de mandat de dépôt à l’issu à moins que pour ce dernier l’ordre public s’arrête aux portes d’un établissement pénitentiaire.

La CGT souhaite à nos collègues un prompt rétablissement et informera par courrier notre mécontentement au Procureur de la République

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page