Accueil > Communiqués > Nationaux > Villenauxe la Grande : Le combat continue !

Villenauxe la Grande : Le combat continue !

vendredi 11 octobre 2013  |   Version imprimable   |   Envoyer par courriel

Les flashs médiatiques de cet été ont mis en lumière l’environnement hostile et dangereux des personnels pénitentiaires. La CGT Pénitentiaire n’a cessé d’alerter quant à l’état de nos prisons et la détresse des surveillants, qui ne peuvent plus endurer : leurs rythmes de travail générés par le manque d’effectif, leurs conditions de vie et de travail indignes. L’Administration pénitentiaire continue à faire la sourde oreille et ne donne aucune lueur d’espoir.


La souffrance de ces professionnels s’amplifie, des mouvements ont débuté dans différents établissements et ne sont pas prêts de s’arrêter, aussi la CGT Pénitentiaire leur apporte son soutien total.

A l’instar de nos collègues de Villenauxe en lutte depuis le week-end dernier qui continueront encore ce samedi, d’autres suivront, car l’état des lieux est le même :

• Un manque d’effectif récurrent ;

• Des conditions de travail et de vie qui ne cessent de se dégrader ;

• Une surcharge de travail avec des rythmes de travail infernaux et des rappels de personnels sur leurs jours de repos…

Ils exigent légitimement un apport en personnels pour combler le manque d’effectifs.

Ils souhaitent également sensibiliser l’opinion publique sur l’annulation progressive des fouilles intégrales. Pour la CGT Pénitentiaire, tant que des moyens substitutifs de contrôle ne sont pas mis en place, la fouille intégrale ne doit pas être supprimée systématiquement. L’entrée d’objets et de substances illicites dans les établissements pénitentiaires reste malheureusement un fléau et présente un risque non négligeable pour les personnels et les détentions.

Ils dénoncent aussi l’insécurité permanente dans laquelle ils exercent leurs missions : une surpopulation carcérale record, un manque d’effectif chronique, un rythme de travail usant,… Tout cela engendre des détentions en surchauffe.

La CGT Pénitentiaire rappelle que la situation dénoncée par les personnels de Villenauxe est celle que vit au quotidien l’ensemble des professionnels dans les prisons françaises.

La CGT Pénitentiaire soutient totalement les collègues en lutte. Cette action va rapidement en appeler d’autres. Le malaise est partout, les collègues sont épuisés. Ils ont atteint leurs limites !

La CGT Pénitentiaire continuera, sans relâche, à fédérer les forces des personnels pour obtenir de réelles avancées.

Montreuil, le 11 Octobre 2013

Plan du site | Infos légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page